LA CAUSE ANTIGONE – STEEN Marie

 CRéATION 2008  TOURNéE 2009 

Texte, mise en scène,

coréalisation des corps et magmas sonores

Marie Steen


Costumes Céline Roger 

Scénographie, coréalisation des corps Rascal and co  

Conception lumières
Rascal and co  et Frédéric Guasp-Roca

 

Avec

Véronika Faure, Audrey Bonnefoy, Simone Bendix 

Avec le soutien de Mélina Marcel et Edouard Blanco

pour les traductions en grec ancien et espagnol

La cause Antigone est une création coproduite

par Le Théâtre du Beauvaisis scène conventionnée de Beauvais,

le Conseil Général de l’Oise, Région Picardie et la Cie Thétral

La revenante Jocaste dit : 

 

«  Qu’est-ce que cette population de Thèbes

apaisée

que sont ces dieux

repus

par la mort d’un enfant la gorge tranchée

BARBARIE

 

Quel est ce temps quels sont ces peuples

de la race dite des humains

qui  se construisent une conduite s’enflamment

fonction de ce que des dieux

auraient décrété

 

Quelle est cette civilisation

où certains désignent des boucs émissaires et les poussent à la faute

à des fins de

« réorganisation du pouvoir » ils disent

sous couvert de quoi d’oracles

paroles divines

(elle crache)

 

Si je n’étais femme c’est-à-dire un ventre

si j’étais des vivants non un spectre

si j’étais vraie

non une figure d’un esprit

je m’insurgerais contre

le mysticisme dans l’état  »

(extrait de la  Cause Antigone de M. Steen)


 

 

La Cause Antigoneest issue d’ une commande

du Théâtre du Beauvaisis

Il s’agissait de choisir un thème porteur ,

pour des publics aussi divers que le public adulte du théâtre

et les collégiens et lycéens  .

Par ailleurs , le spectacle devait partir en tournée en pays de l’Oise .

La figure d’Antigone s’est imposée ,

étant donné son image de rebelle, de résistante,

la force de son engagement au nom d’une idéologie humaniste .

 Antigone est une figure qui rassemble .

L’ambition fut alors de tenter une écriture accessible

et cependant sans concession , ni sur le fond , ni sur la forme ,

et d’en faire un spectacle relativement léger ,

sans non plus sacrifier sa qualité à la nécessité de jouer ,

et au théâtre , et dans des lieux  à équiper

 

 

 

 

 

 

Qu’est-ce que LA CAUSE ANTIGONE ?

Il se dit qu’Antigone est contemporaine .

J’ai pensé qu’il fallait faire apparaître une filiation

entre cette Antigone archaïque du mythe ,

et des figures d’Antigone d’aujourd’hui ,

des femmes comme : Ingrid BétancourtMalalaï Joya en Afghanistan,

Taslima Nasreen du Bangladesh, Hirsi Ali , somalienne , etc…

des femmes ,

dont nous connaissons peu ou pas les combats ,

et qui aujourd’hui se dressent devant des oppresseurs ,

( gouvernements tyranniques ou groupements terroristes ).

J’ ai voulu qu’hommage soit rendu à des êtres d’exception ,

qui n’ont pas hésité à mettre leur vie en péril

au nom d’une humanité humaine .


Par ailleurs , il m’ a été  demandé de traiter le mythe .

En relisant les oeuvres existantes , il m’est apparu

qu’on y parlait peu d’Eurydice la femme du monarque Créon régnant ,

de Jocaste , mère d’Antigone et Ismène ,

et qu’Ismène , l’autre sœur , était un personnage peu valorisé .

Ismène ici , est  une Antigone qui s’engage au nom de la vie ,

car c’est vivante, dit-elle, que l’on soutient les vivants .

M’attachant à la reine Eurydice ,

j’ai voulu évoquer un autre positionnement,

celui de la fuite ou la démission .

Voilà une reine qui est passée,  consciemment ou pas ,

à côté du drame qui se jouait à ses pieds.

La reine Jocaste quant à elle ,

avait été suicidée par Sophocle, lorsqu’elle avait découvert

que son époux Œdipe était aussi son fils .

Euripide , lui,

l’avait fait réapparaître au moment du combat d’Antigone

pour enterrer son frère , contre le décret du roi Créon leur oncle .

Dans la Cause Antigone , Jocaste (en spectre)

vient errer, mettant l’accent sur la nécessité de combattre

le mysticisme dans l’état .

Elle nous montre à quel point peuples et femmes en particuliers ,

peuvent être les jouets des pouvoirs

Je me suis donc attelée , non pas à une ixième pièce

sur le mythe , mais à un poème dramatique pour le théâtre ,

qui propose des figures de femmes , engagées ou démissionnaires ,

celles du mythe ,  au 5 ème siècle avant Jésus Christ , et ,

d’autres, d’aujourd’hui , on ne peut plus jusqu’au boutistes

et courageuses ,

en lutte pour plus de démocratie , 

et pour le respect des droits de l’homme .

 

Il m’a semblé intéressant de passer un moment de théâtre ensemble ,

à voir et entendre comme il est difficile, subtil ,

empreint de contradictions ,

le fait de s’engager pour une cause ,

et parfois jusqu’à mourir , et comme l’engagement , quel qu’il soit ,

est la position de tout être humain  .

Je suis convaincue pour ma part ,( que nous militions ou pas ) ,

que  nous nous positionnons dans la société en permanence ,

et par nos choix , et par nos démissions .

La Cause Antigone demande :

« l’engagement , au nom de quoi , comment,  jusqu’où ? »

 

Marie Steen

(extrait du journal La Lettre , diffusé par Le théâtre du Beauvaisis )


copyright : Pascal Gély

001pg20081208

001pg20081209

001pg20081210

002pg20081208

002pg20081209

002pg20081210

003pg20081208

003pg20081209

003pg20081210

004pg20081208

004pg20081209

004pg20081210

005pg20081208

005pg20081209

005pg20081210

006pg20081208

006pg20081209

006pg20081210

007pg20081208

007pg20081209

007pg20081210

008pg20081208

008pg20081209

008pg20081210

009pg20081208

009pg20081209

010pg20081208

010pg20081209

011pg20081208

011pg20081209

012pg20081208

012pg20081209

013pg20081208

013pg20081209

014pg20081208

015pg20081208

017pg20081208

018pg20081208

020pg20081208

021pg20081208

022pg20081208

023pg20081208

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :